Skip to main content

Panier

lucienne day designer textileLucienne Day était la première femme anglaise designer textile, à une époque où le design commençait à peine à être reconnu comme un métier. S’inspirant de l’art abstrait, des peintures de Miro ou de Kandinsky, elle a voulu rendre accessibles à tous l’art et le design.

Une artiste engagée

Profondément engagée, Lucienne Day souhaitait notamment que son travail de design textile soit vu et utilisé par les gens. Elle espérait améliorer leur qualité de vie, après qu’ils aient été privés d’accessoires ou de meubles pendant toutes les années de guerre. Elle souhaitait leur redonner de l’espoir et de la joie de vivre.

lucienneday_calyx

Son œuvre est de « style contemporain ». Ce mouvement d’après-guerre rend le design accessible et amusant(illustré par Charles et Ray Eames ou Robin Day), en totale rupture avec les styles austères des années de guerre.

Les motifs

Les motifs de Lucienne Day sont sublimes, légers et incroyablement modernes. Difficile de croire qu’ils ont été créés dans les années 1950. L’œuvre qui l’a révélée est « Le Calice », ci-contre, créé en 1951. On le retrouvait à l’époque dans tous les salons anglais de style contemporain.

Pour la petite histoire, les dirigeants de Heal – l’usine qui fabriquait Le Calice – avaient tellement peu confiance en elle qu’ils ne lui ont d’abord versé que la moitié des 20£ que Lucienne avait demandées pour le design. Ils lui ont finalement versé les 10£ restantes une fois que le motif remporta la médaille d’or de la Triennale de Milan et l’Award du Design…

Lucienne-Day-Motif

Mon motif préféré de Lucienne Day

Son processus de création

Dans le livre Robin and Lucienne Day, Pioneers of Contemporary Design, Lesley Jackson décrit le processus de design de l’artiste. Il explique qu’elle a progressivement créé une sorte d’imagier, composé de ses motifs personnels. Quand elle créait un nouveau motif, elle pouvait reprendre certains éléments de cet imagier. Dans ce cas elle les utilisait dans un contexte différent, ou en les combinant avec de nouveaux éléments. C’est d’ailleurs cette réutilisation d’images familières et identifiables qui ont joué un rôle clé dans la création de sa version reconnaissable du « style contemporain ».

L’impression des tissus

La plupart des tissus de Lucienne Day étaient sérigraphiés. Mais le tissus « Magnetic » créé en 1957, ci-dessous en violet et rouge, était imprimé au rouleau. L’impression au rouleau le rendait moins cher à fabriquer et donc plus abordable. Il existe en six coloris.

Leave a Reply