Panier

Créer des cyanotypes partie 2 pinterestVous avez découvert les cyanotypes dans l’article Créer des cyanotypes (partie 1). Le procédé, les premiers cyanotypes n’ont plus de secret pour vous. Vous avez réuni le matériel et mélangé vos solutions. Alors c’est parti, vous allez créer vos premières feuilles photosensibles…

 

  • Deuxième étape : on l’applique sur le papier ou le tissus

Pour le papier, celui-ci est très bien, et pas cher ! Il supporte assez bien le rinçage, même si des feuilles à aquarelle sont plus adaptées pour des rinçages prolongés.

Sinon on peut aussi le faire sur du tissus, ou des objets en tissus déjà cousus (sacs, coussins,…). Dans ce cas, pensez à mettre un sac plastique ou des journaux à l’intérieur pour que la solution ne soit pas aussi de l’autre côté. Pour le tissus, si vous voulez un cadre net, pensez à épingler le tissu fermement à une planche, et mettre du scotch papier ou du gaffer pour faire le cadre.

J’ai utilisé un pinceau pour recouvrir la zone mais attention, on voit tous les coups de pinceau. J’ai réessayé par la suite un petit rouleau avec un manche en plastique, c’est beaucoup mieux ! Peut-être que ça marche bien aussi avec une éponge. Si vous n’avez qu’un pinceau, essayez en croisant les couches, une fois de bas en haut et une fois de gauche à droite.

Pour avoir les bords bien droits, vous pouvez aussi délimiter la zone à recouvrir avec un petit cadre en papier, ou tout simplement du masking tape ou du scotch de peintre.

Mettez une bonne couche, égale sur toute la superficie.

Une fois que c’est prêt mettez vite le papier ou le tissus dans un endroit obscure, un tiroir fait très bien l’affaire.

  • Troisième étape : on prépare ses éléments

Moi je suis allée cueillir des petites plantes, et je pense que c’est plutôt chouette de faire ça avec les enfants. En plus ça permet de bien laisser le temps au support de sécher, ce qui permettra une meilleure fixation de l’image. Faire des cyanotypes est un procédé très slow life, qui nécessite de prendre son temps.

Les enfants peuvent aussi prendre leur doudou, ou des petits objets.

Une autre technique qui peut leur plaire, est de dessiner ou décalquer des motifs. Utilisez des feutres noirs indélébiles (les posca sont top) sur des feuilles transparentes. N’utilisez pas des feuilles de calques, elles doivent être vraiment transparentes. Il faut aussi que les zones coloriées soient très noires.

J’aime aussi beaucoup faire des découpages / collages avec des feuilles bien noires sur les feuilles transparentes. C’est comme ça que j’ai réalisé mes cartes pour Pâques. Les plus petits peuvent coller des gommettes, c’est très amusant.

Avec les feuilles transparentes, vous pouvez aussi imprimer en noir, bien contrastés et surtout en négatif, donc avec les blancs et les noirs inversés. Si vous voulez que je vous explique comment le faire sur photoshop dites moi en commentaire. Sinon faites des essais en ajustant les niveaux, la luminosité et le contraste. Le mieux est souvent de doubler la feuille imprimée car ce n’est souvent pas assez contrasté.

Et bien sûr vous pouvez tout simplement utiliser une photocopie noir et blanc, avec le blanc et le noir inversé. Mais ça devient beaucoup plus expérimental et je ne vous conseille pas de faire vos premiers essais avec ça, ça peut être très décevant…

Lire la suite du tutoriel pour créer des cyanotypes (partie 3)

Leave a Reply